« Les Empreintes », de l’échange au partage.

By Antony Peach   |  

juillet 17, 2017   |  

Non classé   |  

No Comments

Home / Non classé / « Les Empreintes », de l’échange au partage.

C’est une voix. Qui vous accueille, qui recueille vos demandes, qui vous conseille. C’est Béatrice. Interlocutrice privilégiée pour toutes ces raisons, elle ne demande qu’à me raconter. Toutes les histoires de vos envies, de vos idées. Parce qu’au départ, « Les Empreintes » suggère. Une empreinte de pied pour une naissance ou un baptême. Une empreinte digitale pour la Saint-Valentin ou un anniversaire de mariage. Mais vos désirs vont bien au-delà.

Alors la voilà lancée !

« Je me souviens de ce monsieur qui, par mégarde (petit sourire de connivence…), était tombé sur un mail envoyé à sa femme, lui confirmant la livraison du bijou commandé par ses soins pour son mari. Il m’appelait pour commander le même bijou, qu’il souhaitait lui offrir. Un clin d’œil. Avoir le même cadeau. Il était ravi de l’effet de surprise qu’il imaginait déjà. » Bien sûr, voilà une idée originale. Mais c’est surtout dans les suggestions de gravures que l’originalité est de mise. Aurore entre en scène. Aurore, ce n’est pas tant le contact avec le client qui définit son rôle, c’est surtout la technique. Réaliser vos idées les plus surprenantes. Sortir des sentiers battus, là où ses yeux s’illuminent. « J’ai un jour reçu la photo du tatouage d’un jeune homme qui souhaitait que je le reproduise sur un pendentif pour sa femme. J’ai trouvé que c’était une super idée! » Au travers d’un bijou, partager un sentiment, un souvenir. Les graver de façon pérenne. Confier à Béatrice son histoire, demander à Aurore de la magnifier ! Voilà le lien que les clients tissent avec elles. L’échange.

« On a des demandes parfois très originales auxquelles nous n’aurions pas pensé. Récemment, un client a fait enregistrer sa voix alors qu’il déclamait un message à son amie et il nous a demandé de graver les ondes vocales produites sur un bijou. Ou alors, tes parents, Béatrice, à qui ton père a offert un pendentif orné du cœur qu’ils avaient eux-mêmes gravé dans un arbre cinquante ans plus tôt.
– Ma mère ne le quitte jamais… »

Offrir un bijou « Les Empreintes », c’est plus qu’offrir. C’est s’investir, se livrer. C’est partager aussi. Avec Béatrice et Aurore d’abord. Mais aussi avec les amis ou la famille lorsque c’est un cadeau commun. Béatrice m’explique « Tout le monde doit se mettre d’accord. Comme quand tous les enfants ont offert à leur mère un bijou avec leurs empreintes digitales. Chacun devait envoyer son empreinte. Il fallait qu’ils fassent le choix du bijou. C’était sympa de les voir s’investir comme ça pour leur maman. » Elles me racontent aussi avec humour les appels de papas inquiets au moment de prendre, secrètement, l’empreinte du pied de leur bébé pour offrir à leur femme un bijou gravé de la trace ainsi laissée. Elles m’expliquent qu’ils ne savent pas comment s’y prendre ou se demandent comment faire disparaitre l’encre.

J’observe leur sourire complice. Sortir de la technique pour se remémorer. Vos histoires. Celles que vous leur avez livrées avec plus ou moins d’aisance. Pour qu’à leur tour elles les racontent. Gravées sur des bijoux.

Partager :-