Les Empreintes et ORFA, même philosophie économique et écologique

By Antony Peach   |  

juillet 17, 2017   |  

Non classé   |  

No Comments

Home / Non classé / Les Empreintes et ORFA, même philosophie économique et écologique

A l’heure où politiques et économistes s’entendent à œuvrer pour la sauvegarde de la planète, « Les Empreintes », en collaboration avec son partenaire ORFA, emboitent le pas à cette tendance. Dans une relation de confiance qu’implique le travail à façon, fournisseur et client ont trouvé une solution économique et écologique pour lutter en-semble contre la fluctuation du cours de l’or et la mauvaise image que véhicule les mines de ce précieux métal.

L’or est un métal couteux, belle lapalissade! du fait de ses propriétés physiques et esthétiques mais aussi parce qu’il est rare. Ce qui ne va pas aller en s’améliorant. Selon les spécialistes, les principales mines aurifères devraient être à sec d’ici une trentaine d’années. Et la demande ne cesse de croitre. La solution à cette baisse de production est, bien sûr, le recyclage.

Vous me direz « le recyclage de l’or n’est pas nouveau » ! Nous avons vu pousser de nombreux slogans, durant ces 15 dernières années, nous invitant à revendre nos bijoux. De même, les déchets des métiers de l’Horlogerie-Bijouterie-Joaillerie (HBJO) sont depuis longtemps refondus. Ainsi, l’or réutilisé est moins couteux pour le client. Mais pas seulement. Cette solution a aussi un impact écologique non négligeable. Beaucoup de mines aurifères ont en effet très mauvaise réputation quant aux conditions de travail des mineurs et plusieurs études ont montré le rôle dévastateur sur l’environnement de l’exploitation de ces gisements (utilisation de produits polluants, grands volumes d’eau et de carburant nécessaires, …). Le recyclage de l’or est donc indispensable, mais l’or recyclé ne représente malheureusement que 1% de la consommation.

ORFA a donc décidé d’augmenter ce pourcentage à son échelle, en proposant à ses clients le recyclage de la moindre particule d’or inclus dans les déchets. Pour son client « Les Empreintes », il s’agit de récupérer le métal précieux présent dans les bains de galvanoplastie (bains dans lesquels sont plongés des pièces métalliques afin d’être dorées). Cet or est ensuite retraité, affiné puis l’alliage est réalisé à nouveau avant d’être crédité au compte-poids de son client. Ce dernier bénéficie ainsi d’un or non soumis aux fluctuations de son cours et de qualité certifiée. Car le but n’est pas seulement d’acheter de l’or hors chaine d’approvisionnement minier, il s’agit aussi de travailler un métal de bonne qualité, le titre des bijoux étant en jeu. ORFA est accréditée par les organismes compétents pour certifier l’or qu’elle a recyclé. Un contrôle, par ces mêmes organismes, est fait régulièrement sur des échantillons pris au hasard et assure à la société « Les Empreintes » de récupérer un or titré.

« Les Empreintes » et ORFA, une même philosophie économique et écologique qui contribue à redorer le blason des produits issus des exploitations minières !

Partager :-